Montseveroux

logo du site
  • Montseveroux
  • Montseveroux
  • Montseveroux
  • Montseveroux
  • Montseveroux
  • Montseveroux
  • Montseveroux
  • Montseveroux

Accueil du site > Commune > Patrimoine - Archéologique

Patrimoine - Archéologique

Au lieudit Barbarin, dans le "champ des morts", on a exhumé plusieurs sépultures médiévales en coffre de dalles. A 200 m, au nord de la nécropole médiévale, des tegulae sont signalées parmi les vestiges d’un habitat du Xle siècle. Au même lieudit, dans la propriété Poizat, P. Malet signale brièvement des tessons d’amphores, de céramiques gallo-romaines et des sépultures qui peuvent appartenir au même site.

eglise

L’église Saint-Martin, dont la présence est attestée à la fin du Xe siècle, a fait l’objet, en 1978, d’un sondage dirigé par Mademoiselle Finand et M. Massano (Organisation Rurale Culturelle Inter-Vallées), ouvert dans le bras sud du transept, qui a livré de très nombreux ossements mêlés à des tessons de céramique médiévale et des monnaies romaines et médiévales"’.

.

Prieuré médiéval. On trouve dans le sud-ouest de la commune de Montseveroux, le toponyme "Saint-Nicolas ". Un prieuré dépendant de L’abbaye Saint-Pierre de Vienne, s’est en effet installé au XIVe siècle dans la forêt de Taravas. La première mention connue concernant le prieuré remonte à l’année 1300. II est probable que le prieuré ait été fondé entre 1275 et 1300. Les religieux de Saint-Nicolas eurent également à s’occuper de la maladrerie de Montseveroux. Selon M. Nicaise, il ne reste aucune trace visible du prieuré situé au lieudit Saint-Nicolas.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF